Les humains

Les humains possèdent un dynamisme exceptionnel ainsi qu’une grande capacité à surmonter les difficultés et à se multiplier, ce qui explique sans doute pourquoi il s’agit de la race dominante. Leurs empires et leurs nations s’étendent sur de larges territoires et les membres de ces sociétés se forgent un nom à la pointe de leur épée ou grâce à la puissance de leur magie. Les humains se démarquent également par leur agitation permanente et leur grande diversité. Leurs sociétés sont très variées, allant des tribus sauvages dont la culture est basée sur l’honneur jusqu’aux familles nobles et décadentes des cités cosmopolites dont les membres vénèrent des entités infernales. La curiosité et l’ambition des humains prennent souvent le pas sur leur goût pour un mode de vie sédentaire. Beaucoup d’entre eux quittent leur demeure pour aller explorer les innombrables recoins oubliés du monde ou pour prendre la tête de puissantes armées et conquérir les territoires voisins, simplement parce que ces possibilités s’offrent à eux.

L’ambition et l’imagination sans fin des humains les poussent à l’adaptation et à l’expansion. Ces traits leur ont permis de se répandre à travers toute la surface du monde, de s’habituer à une large variété de contrées et de conquérir toujours plus de terrain. Les races qui pensent à plus longue échéance les considèrent souvent comme des créatures agressives et destructrices, mais la plupart des humains ne cherchent qu’à utiliser le temps limité dont ils disposent pour mener des existences aussi remplies que possible. Les peuples victimes de l’avancée inéluctable de l’humanité sont souvent assimilés par cette race très habile pour négocier et pour s’adapter ; ils deviennent alors de nouvelles ressources pour les incessantes explorations culturelles des humains.

On trouve chez les humains une immense diversité d’apparences physiques avec des peaux allant des teintes sombres jusqu’au blanc laiteux et des cheveux recouvrant toute la gamme entre la couleur du lin et celle de l’ébène. Les lieux qu’ils habitent sont également très variés : les colons et les explorateurs ambitieux se fraient un passage jusqu’au cœur des déserts les plus arides, jusqu’aux côtes gelées des mers glaciales ou même jusque dans les profondeurs brûlantes de la terre, tous apparemment unis dans une même quête impossible et sans fin, celle de cartographier ce qui se trouve à chaque fois au-delà de l’horizon. La diversité humaine s’étend aussi aux domaines qu’ils étudient, car leur curiosité les pousse à s’efforcer de maîtriser des connaissances toujours de plus en plus vastes.

Description physique. Les caractéristiques physiques des humains sont aussi variées que les régions du monde. On trouve une grande diversité de couleurs de peau, de morphologies et de caractéristiques faciales, allant des tribus à la peau sombre des continents du sud jusqu’aux pillards pâles et violents des terres du nord. En général, plus les humains vivent près de l’équateur, plus leur couleur de peau est sombre.

Société. La société humaine regroupe un grand nombre de types de gouvernements, d’attitudes et de modes de vie. Les cultures humaines les plus anciennes possèdent une histoire qui remonte à des milliers d’années dans le passé mais, par rapport aux sociétés elfiques ou naines, la société des humains semble être dans un état de changement perpétuel, avec des empires qui se divisent sans arrêt puis se rassemblent en nouveaux royaumes. Les humains sont généralement réputés pour leur flexibilité, leur ingéniosité et leur ambition.

Relations. Les humains sont féconds. Et comme ils sont dynamiques et nombreux, ils entrent souvent en contact avec d’autres races lorsqu’ils étendent leurs territoires ou colonisent de nouvelles terres. Ces rencontres conduisent souvent à la violence et à la guerre mais les humains pardonnent rapidement et forgent facilement des alliances avec les races qui ne se montrent pas plus violentes qu’eux. Les humains, souvent fiers, voire arrogants, pourraient considérer les nains comme de pauvres soulards, les elfes comme des dandys frivoles, les halfelins comme de lâches voleurs, les gnomes comme des maniaques dérangés et les demi-elfes et les demi-orques comme des cousins embarrassants. Heureusement, leur propre diversité les aide à accepter les autres races telles qu’elles sont.

Alignement et religion. Les humains forment sans doute la plus hétérogène de toutes les races les plus courantes, avec une capacité à faire le plus grand bien comme le pire mal. Certains humains se réunissent en de vastes hordes barbares alors que d’autres construisent de grandes cités qui s’étendent sur des kilomètres. Les humains sont globalement d’alignement Neutre mais ils ont tendance à se rassembler en nations ou en civilisations de même alignement. On trouve également chez les humains une grande diversité de dieux et de religions : ils ne sont pas liés aux traditions comme les autres races, et ils n’hésitent pas à se tourner vers tous ceux qui leur promettent gloire ou protection. Ils ont même adopté des dieux qui sont restés associés à d’autres races pendant des millénaires. Et, alors que l’humanité continue de croître et de prospérer, de nouveaux dieux commencent à émerger des légendes humaines toujours plus nombreuses.

Aventuriers. Un grand nombre d’humains est motivé par l’ambition. Beaucoup d’entre eux considèrent la vie d’aventurier comme un moyen pour obtenir ce qu’ils désirent, qu’il s’agisse de fortune, de gloire, de statut social ou de connaissances magiques. Quelques-uns partent également à l’aventure juste pour le frisson du danger. Les aventuriers humains peuvent venir de tous horizons et donc remplir n’importe quel rôle au sein d’un groupe.

Les traits raciaux des humains

Traits raciaux des humains

  • +2 à une caractéristique. Les personnages humains obtiennent un bonus de +2 à une caractéristique choisie lors de la création (ce bonus représente la diversité de leur race).
  • Taille moyenne. Les humains sont des créatures de taille M, ce qui ne leur apporte aucun bonus ni malus de taille.
  • Vitesse normale. Les humains possèdent une vitesse de déplacement de base de 9 mètres (6 cases).
  • Don en bonus. Les humains choisissent un don supplémentaire au niveau 1.
  • Compétent. Les humains obtiennent un point de compétence supplémentaire au niveau 1 et un point de compétence en plus chaque fois qu’ils gagnent un niveau.
  • Langues supplémentaires. Les humains connaissent automatiquement le commun. Les humains qui possèdent une Intelligence élevée peuvent choisir n’importe quelle autre langue (à l’exception des langages secrets comme la langue des druides).

Traits alternatifs

  • Au cœur de la nature. Les humains élevés dans les zones sauvages ont appris que seuls les plus forts survivent. Ils gagnent un bonus égal à la moitié de leur niveau de personnage aux tests de Survie. Ils gagnent aussi un bonus de +5 aux tests de stabilisation lorsqu’ils sont mourants et ajoutent la moitié de leur niveau de personnage à leur Constitution pour déterminer le total de points de vie négatifs nécessaires pour les tuer. Ce trait racial remplace Compétent.
  • Au cœur des champs. Les humains nés dans une zone rurale sont habitués au dur labeur. Ils gagnent un bonus égal à la moitié de leur niveau de personnage dans une compétence d’Artisanat ou de Profession et, une fois par jour, ils peuvent ignorer un effet qui les rendrait normalement fatigués ou épuisés. Ce trait racial remplace Compétent.
  • Au cœur des rues. Les humains venant des grandes villes sont habitués aux foules. Ils gagnent un bonus de +1 aux jets de Réflexes et un bonus d’esquive de +1 à la CA lorsqu’ils sont adjacents à au moins deux alliés. Ils ne considèrent pas les foules comme un terrain difficile. Ce trait racial remplace Compétent.
  • Découvreur de talents. Les humains possèdent un sixième sens pour découvrir les potentiels cachés. Ils gagnent un bonus de +2 aux tests de Psychologie. De plus, lorsqu’ils obtiennent un compagnon animal, une monture, un compagnon d’arme ou un familier, cette créature gagne un bonus de +2 à l’une de ses caractéristiques (choisie par le personnage). Ce trait racial remplace Don supplémentaire.


Les aventuriers humains

Toutes les carrières sont représentées chez les aventuriers humains. Leur talent et leur ambition ne les incitent pas seulement à réussir mais aussi à dépasser les autres et à fonder des héritages qui perdureront bien longtemps après la fin de leur courte vie.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Plutôt que de gagner un point de vie ou un point de compétence supplémentaire lorsqu’il acquiert un niveau dans une classe de prédilection, un humain peut choisir entre un certain nombre d’autres avantages dépendant de sa classe de prédilection. Les options qui suivent sont disponibles à tous les humains qui possèdent la classe citée comme classe de prédilection et, sauf mention contraire, le bonus s’applique chaque fois qu’il choisit l’avantage en question.

Alchimiste. Certains les considèrent parfois comme des excentriques ou des amateurs touchant à des arts dangereux, mais les aptitudes pratiques des alchimistes humains leur permettent toujours de trouver un emploi parfois à bonne distance de leur employeur.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter une formule d’extrait issue de la liste des formules d’alchimiste au livre de formules du personnage. Cette formule ne peut pas appartenir au plus haut niveau de formules auquel l’alchimiste a accès.

Barbare. Des jungles torrides aux steppes désertiques, les barbares évitent la société « civilisée » et gagnent l’estime des autres grâce à leur robustesse, leur assurance sans faille et leurs prouesses impressionnantes. Mais, même dans ces cultures brutales, l’inventivité de la race humaine fait des merveilles : elle pousse les barbares humains à créer et à apprendre à manipuler toute une variété d’armes et de styles de combat peut-être primitifs mais néanmoins dangereux.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un bonus de +1/2 au bonus de sens des pièges et +1/3 au bonus donné par le pouvoir de rage Superstition.

Barde. Les bardes humains possèdent un vaste éventail de talents artistiques qu’ils expriment de manière plutôt libre. Ils sont souvent extrêmement curieux et collectionnent les histoires et les récits afin de forger leur propre légende tout en racontant les aventures des autres.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un sort connu issu de la liste des sorts de barde. Ce sort ne peut pas appartenir au plus haut niveau de sorts que le barde peut lancer.

Chevalier. Les humains constituent la majeure partie de la plupart des ordres de chevalerie. Ils combinent les bonnes manières de l’aristocratie avec la dévotion au service de leur seigneur et de leur idéal chevaleresque afin d’obtenir l’estime des gens du peuple et des nobles.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1/4 au bonus de bannière du chevalier.

Conjurateur. Les conjurateurs humains façonnent la vie et dirigent d’une simple parole des créatures terrifiantes. Ils laissent libre cours aux pouvoirs de la création. Les eidolons qu’ils contrôlent peuvent prendre des formes très variées. Ils incarnent souvent les espoirs les plus profonds ou les cauchemars les plus sombres de leur maître.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1 point de vie ou +1 point de compétence à l’eidolon du conjurateur.

Druide. De nombreux humains considèrent le druidisme comme un « culte ancien », aussi éternel et vaste que le monde lui-même. Certains voient les druides comme de simples ermites dégénérés qui s’opposent au progrès mais ceux-ci suscitent bien souvent un certain sentiment de respect, de méfiance et de crainte.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1/2 aux tests de Diplomatie et d’Intimidation visant à modifier l’attitude d’une créature.

Ensorceleur. Grâce aux nombreux mélanges qu’on retrouve dans leurs arbres généalogiques, on trouve fréquemment des pouvoirs magiques latents chez les humains. Les ensorceleurs, qui sont considérés tantôt comme des aberrations, tantôt comme des merveilles de la nature, ne doivent bien souvent leur survie qu’à leur force de caractère.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un sort connu issu de la liste des sorts d’ensorceleur. Ce sort ne peut pas appartenir au plus haut niveau de sorts auquel l’ensorceleur a accès.

Guerrier. On retrouve des guerriers humains dans toutes les professions, des voyageurs aux soldats en passant par les bretteurs et les boxeurs, mais aucun d’entre eux n’est à prendre à la légère.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1 au DMD du guerrier contre deux manœuvres de combat choisies par le personnage.

Inquisiteur. Si les humains peuvent avoir la foi et faire confiance, ils sont tout aussi susceptibles de faire preuve de paranoïa et de suspicion. Des ordres entiers d’inquisiteurs quasiment tous humains sont devenus célèbres (pour le meilleur ou pour le pire) en réalisant des « purges » contre des créatures dangereuses ou en s’entêtant à mener des chasses aux sorcières.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un sort connu issu de la liste de sorts d’inquisiteur. Ce sort ne peut pas appartenir au plus haut niveau de sorts auquel l’inquisiteur a accès.
Magicien. De nombreux humains désirent percer les secrets de la création et ont soif de pouvoir et de connaissances, ce qui pousse les magiciens humains à s’intéresser tant aux anciens mystères qu’aux nouvelles innovations en matière de magie. Les humains excellent tant dans l’apprentissage de chacune des écoles de sorts que dans l’étude globale de la magie.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un sort issu de la liste des sorts de magicien au grimoire du magicien. Ce sort ne peut pas appartenir au plus haut niveau de sorts auquel le magicien a accès.

Moine. Les moines humains, qui recherchent la paix et la discipline parfaite, se tiennent souvent à l’écart de la société. Beaucoup les admirent mais seuls les plus dévoués possèdent assez de lucidité d’esprit et de sang froid pour maîtriser leurs techniques.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1/4 à la réserve de ki du moine.

Oracle. Les oracles humains utilisent diverses méthodes religieuses pour faire connaître la nature de leur mystère et le regard qu’ils portent sur le monde. Pour accomplir leur art, ils font parfois appel à des agents choisis en fonction de vérités mystérieuses.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un sort connu issu de la liste des sorts d’oracle. Ce sort ne peut pas appartenir au plus haut niveau de sorts auquel l’oracle a accès.

Paladin Les humains qui aspirent à des idéaux héroïques, ceux qui désirent défendre leurs pairs de manière noble et ceux qui sont simplement exaltés par les valeurs de l’honneur et de la justice se tournent souvent vers la classe de paladin. Bien qu’il s’agisse d’une voie difficile, qui se termine souvent par un sacrifice de soi, les paladins humains chargent toujours en première ligne lors de quasiment toutes les croisades à l’encontre des forces du mal.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1 à la résistance aux énergies du paladin pour un type d’énergie (maximum +10).

Prêtre. Les humains croient facilement en des idéaux qui les dépassent et se rassemblent en des religions de toutes tailles. Ils développent souvent des connexions personnelles avec les divinités et incarnent les traits et les puissances qu’ils idéalisent.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1 aux tests de NLS visant à percer la résistance à la magie des Extérieurs.

Rôdeur. Les humains se donnent pour défi de vaincre toutes sortes de proies, ce qui conduit bon nombre d’entre eux à devenir des chasseurs expérimentés et des traqueurs de bêtes ou d’autres cibles encore plus dangereuses. Avec le temps, de nombreux rôdeurs humains en viennent à préférer la compagnie des animaux à celle des autres humains.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter +1 point de vie ou +1 point de compétence au compagnon animal du rôdeur. Si le rôdeur vient à remplacer celui-ci, le nouveau compagnon animal obtient ces points de vie ou points de compétence en bonus.

Roublard. Les roublards humains, à l’ambition souvent démesurée, viennent à bout de tous les obstacles pour obtenir ce qu’ils désirent. Qu’il s’agisse d’assassins sans scrupules ou de gentlemen cambrioleurs, rares sont ceux qui peuvent résister aux charmes et aux mensonges de ces roublards bien déterminés.

Bonus de classe de prédilection alternatif. L’humain obtient +1/6 d’un nouveau talent.

Sorcière. Le désir de contrôle des humains sur le monde qui les entoure peut parfois les mener sur des voies mystérieuses et potentiellement dangereuses, comme celle de la sorcière recluse.

Bonus de classe de prédilection alternatif. Ajouter un sort issu de la liste des sorts de sorcière au familier de la sorcière. Ce sort ne peut pas appartenir au plus haut niveau de sorts auquel la sorcière a accès. Si la sorcière vient à remplacer son familier, le nouveau familier connaît ces sorts en bonus.